Skip to content

Le Collectif

Iel était une fois… quatre créatures talonnées, perruquées, glossées et maquillées, mi fées ni à faire, royales mais au pedigree douteux, bref : des Drag Queens, puisque c’est comme ça qu’on les appelle…

Mais voilà ces créatures qu’on croyait irrémédiablement attachées aux turpitudes des nuits parisiennes en train de lire des contes… Des contes?! Parfaitement, des contes queers! A qui? Des enfants évidemment… My Goodness, mais que font les parents?!… Eh bien les parents, et aussi les accompagnant.e.s et on pourrait aussi bien dire les tut.eur.rice.s, bref les adultes en somme, assistent médusés, mais aussi sacrément émus il faut le dire, à cette épiphanie improbable mais révolutionnaire, oui, entre des Drag Queens et des enfants!
Image